SORTIES 2013 

Poche-Les-guerres-sans-fin
Les guerres sans fin.
Un historien,
la France et l’Algérie

Réédition en livre
de poche,
octobre 2013.


Camus-brulant

Camus brûlant,
par Benjamin Stora
Jean-Baptiste Péretié
 


histoire-des-relations-entre-juifs-musulmans

Histoire des relations
entre juifs
et musulmans
des origines
à nos jours.

SORTIES 2012

Benjamin_stora_Voyages-en-postcolonies 

Voyages en
postcolonies
Viêt Nam, Algérie,
Maroc

GA-Explique--tous-couv_guerre_algerie

La Guerre d'Algérie
expliquée à tous


histoire-de-lalgerie-stora

Histoire de l’Algérie
XIXe - XXe siècle

Éditions
La Découverte,
coffret 3 volumes

SORTIES 2011

Couv-Jap-Edit-Alg

 

Italie-guerre-dAlgrie
La guerra d'Algeria


rg-contre-fln
La guerre de l'ombre :
RG contre FLN


CouvDenoel02
La guerre d'Algérie
vue par les algériens.
Des origines à
la bataille d'Alger.

 

Couv-Le89Arabe
Le « 89 » arabe,
Réflexions sur les
révolutions en cours.
Dialogue
avec Edwy Plenel.


BiblioAlgerie
Bibliographie
de l’Algérie
indépendante
(1962-2010)


Couv-Mitterrand-et-la-guerre-dAlgerie-couv-bande

François Mitterrand
et la guerre d’Algérie


stora_Algerie_1954-1962

Algérie 1954-1962.
Lettres, carnets et
récits des Français
et des Algériens
dans la guerre

Grand Prix des
lectrices"ELLE"

"Mon colonel", in Le Nouvel Observateur, novembre 2006

L’autocensure des images

La sortie du film Mon colonel a remis à l’ordre du jour les rapports compliqués du cinéma français et de la guerre d’Algérie. On a encore, à cette occasion, évoqué la « fin d’un tabou » et « la sortie du silence ».

mon_colonelLe film de Laurent Herbiet sur un scénario de Costa Gravas et de Jean-Claude Grumberg raconte l’histoire d’un jeune soldat pris dans la tourmente algérienne dans l’année 1957.

Année terrible de la « bataille d’Alger », du passage au terrorisme urbain pour le FLN ; de la généralisation de la torture pour obtenir des « renseignements », et de la crise profonde de la gauche au pouvoir. Le film montre tout cela avec force, à partir du présent : une jeune femme soldat mène l’enquête sur l’assassinat d’un colonel en retraite (Olivier Gourmet, impressionnant) qui a dirigé une unité dans le Constantinois. Les scènes de guerre dans « le bled » sont restituées de manière remarquable. Et pourtant, le film est un relatif échec commercial...

Est-il si difficile de regarder la guerre d’Algérie sur un écran ? Oui, il est toujours difficile de fabriquer un consensus national autour de la décolonisation, et de la perte de l’Algérie française. Il reste comme une impossibilité à regarder cette guerre en face, à passer de l’expérience individuelle, traumatisante, au choc de la visualisation collective, par le cinéma. Cinquante ans après, les images sur les écrans n’arrivent toujours pas à rassembler les mémoires blessées…

Copyright © 2014 UP13. Tous droits réservés.