SORTIES 2013 

Poche-Les-guerres-sans-fin
Les guerres sans fin.
Un historien,
la France et l’Algérie

Réédition en livre
de poche,
octobre 2013.


Camus-brulant

Camus brûlant,
par Benjamin Stora
Jean-Baptiste Péretié
 


histoire-des-relations-entre-juifs-musulmans

Histoire des relations
entre juifs
et musulmans
des origines
à nos jours.

SORTIES 2012

Benjamin_stora_Voyages-en-postcolonies 

Voyages en
postcolonies
Viêt Nam, Algérie,
Maroc

GA-Explique--tous-couv_guerre_algerie

La Guerre d'Algérie
expliquée à tous


histoire-de-lalgerie-stora

Histoire de l’Algérie
XIXe - XXe siècle

Éditions
La Découverte,
coffret 3 volumes

SORTIES 2011

Couv-Jap-Edit-Alg

 

Italie-guerre-dAlgrie
La guerra d'Algeria


rg-contre-fln
La guerre de l'ombre :
RG contre FLN


CouvDenoel02
La guerre d'Algérie
vue par les algériens.
Des origines à
la bataille d'Alger.

 

Couv-Le89Arabe
Le « 89 » arabe,
Réflexions sur les
révolutions en cours.
Dialogue
avec Edwy Plenel.


BiblioAlgerie
Bibliographie
de l’Algérie
indépendante
(1962-2010)


Couv-Mitterrand-et-la-guerre-dAlgerie-couv-bande

François Mitterrand
et la guerre d’Algérie


stora_Algerie_1954-1962

Algérie 1954-1962.
Lettres, carnets et
récits des Français
et des Algériens
dans la guerre

Grand Prix des
lectrices"ELLE"

Guerre d'Algérie : Benjamin Stora revisite le choix de De Gaulle - Rue89, septembre 2009

Le discours de De Gaulle annonçant l'auto-détermination

Le changement de cap de l'auto-détermination

Pour Stora, ce cinquantième anniversaire était une belle occasion de changer les perspectives, à travers un nouveau livre, « Le mystère de Gaulle, son choix pour l'Algérie ». Car même après trente ans de recherche, 25 ouvrages et trois documentaires, l'historien de 59 ans reconnaît que l'histoire de cette guerre particulière reste à écrire. Si elle a bien commencé le 1er novembre 1954 avec l'appel à la révolte du Front de Libération Nationale (FLN) et s'achève par les accords d'Evian du 18 mars 1962, cette guerre reste chronologiquement confuse. Or, le discours du président de Gaulle engage la France vers l'indépendance, même si le mot n'est pas encore prononcé.

Deux écueils : les Européens et l'armée

Très vite, de Gaulle se heurte à deux écueils majeurs pour faire passer le nouveau message de la France. D'une part les Européens installés en Algérie depuis la seconde moitié du XIXe siècle, d'autre part une fraction de l'armée, celle des officiers radicaux, anciens d'Indochine, qui ne supportent pas l'idée d'une seconde défaite dans les colonies. Pour contourner l'opposition affichée des militaires (qui l'ont ramené au pouvoir le 13 mai 1958), le général de Gaulle entame sa « tournée des popotes » à la fin de l'été 1959, au moment même où l'armée est engagée dans le « plan Challe », vaste opération de nettoyage des maquis tenus par les indépendantistes.

Faut-il faire un geste politique sur la guerre d'Algérie ?

Mais l'ouvrage fait remonter un autre enjeu contemporain. Il démontre que la société française n'est pas tout à fait sortie du temps de la mémoire, qui domine encore celui de l'Histoire. Pour cela, estime Benjamin Stora, il faut compter sur une nouvelle génération d'historiens, l'ouverture des archives et… un geste politique au plus haut niveau. Nicolas Sarkozy saura-t-il le faire, à l'instar du discours de Jacques Chirac reconnaissant en 1995 la responsabilité de « l'Etat français » dans la rafle du Vel d'Hiv ? « Je ne sais pas, répond l'historien, mais il devrait le faire. »

Copyright © 2014 UP13. Tous droits réservés.