Présentation du comité ECOS NORD

ECOS NORD

Le programme et le comité ECOS furent créés en décembre 1992 par décision des ministères français des affaires étrangères et de l’enseignement supérieur et de la recherche.
« ECOS » est un sigle qui signifie : Evaluation-orientation de la COopération Scientifique. Pour les ministères de tutelle, le comité ECOS est destiné à être l’instrument d’évaluation des projets de coopération scientifique et universitaire avec l’Amérique hispanophone.
Il est pourvu d’un secrétariat, structure administrative chargée de préparer le travail d’évaluation et de fournir aux chercheurs impliqués dans les projets retenus le soutien matériel nécessaire à leurs échanges. Le secrétariat est également chargé de diffuser les appels à projets annuels, de répondre aux demandes de renseignements, de recueillir toutes les informations utiles sur l’état d’avancement des projets en cours et de recevoir le bilan scientifique des actions terminées.

Lire la suite : ECOS NORD

 

Structure et composition

Le comité ECOS Nord comprend :

- Des représentants de la communauté scientifique: le président élu pour 3 ans renouvelable,
Président actuel : Mme. Anne Varenne, professeur de chimie à l'école nationale supérieure de chimie de Paris

- 6 coordonnateurs de champs disciplinaires en :

  • sciences humaines et sociales : M. Georges Lomné, professeur d'histoire à l'Université Paris-Est
  • sciences agronomiques et de l‘environnement : M. Gilles Aumont, directeur de recherche à l'INRA
  • sciences physiques et chimiques : Mme Anne Varenne, professeur de chimie à l'école nationale supérieure de chimie de Paris
  • sciences mathématiques et informatiques : M. Eric Bonnetier, directeur de recherche à l'institut de mathématiques appliquées de Grenoble
  • santé, médecine et sciences de la vie : M. Luis Villanueva, directeur de recherche au CNRS
  • sciences de la terre et de l‘univers : M. Olivier Bellier, directeur de recherche au Cerege, Université d'Aix-Marseille.

- Des représentants des ministères (ministère des affaires étrangères, ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche),

- Des représentants des institutions d’enseignement supérieur : Conférence des présidents d’universités, Conférence des grandes écoles (actuellement, M. Eduardo Souza de Cursi, INSA de Rouen).

L’évaluation des projets soumis aux appels d’offres ainsi que celle des projets terminées est menée en parallèle dans chaque pays sous la responsabilité des comités respectifs s’appuyant sur la communauté scientifique qui, par sa participation active, efficace et bénévole a largement démontré son adhésion au programme et permis sa réalisation.

Les projets soumis aux appels d’offres sont répartis aux responsables des champs disciplinaires correspondants qui désignent des experts, dont l’anonymat est garanti par les comités.

   
Copyright © 2016 UP13. Tous droits réservés.