Stage et rapport de stage

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Stage et rapport de stage

La Licence comporte en troisième année un stage de mise en situation professionnelle demandant aux étudiants de se confronter empiriquement au domaine de l’action publique. Ce stage permettra aux étudiants de préciser leurs projets professionnels et/ou leurs projets de formation.
La durée du stage est de 20 jours ouvrables au moins.
Le rapport de stage (12,5 ECTS) correspond à l’unité d’enseignement UE D 12, 6ème  semestre, coefficient 5.

Calendrier

Dès la fin des enseignements de L2 (mai-juin de l’année universitaire précédente), chaque étudiant recherche une structure d'accueil et définit avec un responsable de celle-ci les conditions de réalisation du stage.
En début de L3, l’étudiant soumet son projet de stage à la Directrice de la licence, cf le formulaire : à disposition sur l’environnement numérique de travail.
Après avoir obtenu l’aval de la responsable de la licence, chaque étudiant fait signer par la structure d’accueil un formulaire de convention de stage et le rapporte à l’UFR pour qu’il soit signé par les responsables, Directrice de la licence et Doyen.
Sauf cas particulier accepté par la Directrice de la formation, le stage de L3 est effectué dans la période d’enseignement des semestres 5 et 6 au rythme d’une journée par semaine. L’emploi du temps semestriel indique la journée réservée au stage.
Les rapports de stage seront déposés au secrétariat en 3 exemplaires papier et le fichier numérique du rapport (.doc ou pdf) sera envoyé à l’adresse suivante : < Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. > ; l’information sur les dates ultimes de dépôt sont données sur l’ENT.
La soutenance devant un jury de deux enseignants se déroule pendant la session d’examens du second semestre. 

Les structures d'accueil  de stage

Le stage peut être réalisé dans toute structure, quel que soit son statut juridique, participant à un programme d’action publique européenne, nationale et/ou territoriale. Il peut par exemple s’agir d’une collectivité territoriale (Commune ou Structure intercommunale, Département, Région) ou un de ses services, ou bien d’un organisme public, ou encore d’une association de taille significative jouant un rôle dans la définition et/ou la mise en œuvre d’une politique publique. Avant toute signature de convention, le choix de la structure de stage doit être validé par la responsable de la formation, y compris pour les étudiants inscrits en Contrôle Terminal.

Activités pendant le stage

L'étudiant doit pendant son stage se placer en situation d’observation participante, c’est-à-dire à la fois participer aux activités de la structure d'accueil et collecter des données nécessaires à la rédaction de son rapport.
Deux situations sont envisageables :
  1. La structure d'accueil demande au stagiaire de réaliser une petite étude. Il revient à ce dernier avant d’accepter  la commande d'en mesurer la faisabilité et l'intérêt pour sa formation.
  2. La structure d'accueil accepte de prendre un stagiaire sans lui passer de commande précise. L'étudiant est placé en situation de participer à la vie "interne" de l'organisation. Il revient alors au stagiaire de définir ce qu'il souhaite étudier c'est-à-dire d’élaborer un questionnement qui guidera son investigation.

Objectifs pédagogiques

Le stage de troisième année et le rapport de stage qui en est le produit doivent être l'occasion pour l'étudiant de montrer son aptitude à :
  1. mettre en pratique les enseignements universitaires reçus ;
  2. rendre compte par écrit d’une démarche d’investigation empirique appuyée sur un travail bibliographique ;
Par ailleurs, le stage et le rapport doivent permettre à chaque étudiant d’éclaircir ses intentions d’insertion professionnelle ou de préciser l’orientation qu’il souhaite donner à sa formation ultérieure. 

Accompagnement pédagogique

L’enseignement « Méthodologie de recherche et suivi de stage », semestres 5 et 6, est tout particulièrement conçu pour accompagner les stagiaires.
Le TD « Articuler les démarches quantitatives et qualitatives », semestre 6, offre un soutien méthodologique pour l’analyse des données et la rédaction du rapport.
Le soutien au projet professionnel et/ou de formation est proposé par l’enseignement « Projet personnel et professionnel », semestres 5 et 6.

Le rapport de stage

C'est un texte dactylographié d'une trentaine de pages, soit environ 70000 caractères sans compter les espaces (notes bas de page et bibliographie comprises, annexes exclues) respectant les normes de présentation académique :
  • 1ère de couverture indiquant l’Université, l’UFR, la formation, la nature du document, Titre et sous-titre, Nom et Prénom de l’auteur, année universitaire, mois du dépôt ;
  • remerciements éventuels ;
  • sommaire paginé ;
  • exposé structuré : introduction, développement architecturé, conclusion ;
  • bibliographie ;
  • annexes numérotées et titrées incluant si besoin un glossaire des sigles utilisés dans le texte ;
  • 4ème de couverture  présentant une fiche-résumé ;

Le texte sera organisé par un questionnement principal clairement énoncé dans l'introduction.
Le titre et le sous-titre éventuel seront cohérents avec le contenu effectif du rapport.

L'axe général d’exposé i.e. le questionnement principal devra permettre de produire une réflexion combinant les éléments descriptifs et des éléments d’analyse.
Quel que soit l’axe général d’exposé, le rapport devra comporter :

  • une présentation institutionnelle de la structure d’accueil ;
  • un exposé des méthodes de recueil de données utilisées ;
  • une présentation du matériel empirique sur lequel porte l’analyse ;
  • les références bibliographiques qui ont servi à l’étudiant à produire son rapport de stage ;

Les modalités d'évaluation

Le rapport donne lieu à une soutenance devant deux enseignants qui attribueront une seule note prenant en compte la prestation écrite et la prestation orale de l'étudiant.