Master 1 Politique et Action Publique

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Organisation de la première année

La première année du master est commune aux deux spécialités de la mention PAP. Le Master 1 se déroule à temps plein sur un an (deux semestres). Il comprend un stage obligatoire d’une durée de 20 jours minimum, visant à permettre aux étudiant-e-s de préciser leur projet professionnel et de mettre en pratique les acquis de leur formation par la réalisation d’une courte mission et/ou l’analyse d’un dispositif concret d’action publique. Ce stage, qui donne lieu à la rédaction d’un mémoire, peut être réalisé dans toute structure participant à un programme d’action publique européen, national et/ou territorial.

Historique et contexte général

La première année du Master mention Science politique, Spécialité Politique et Action Publique (PAP) est une formation pluridisciplinaire associant principalement science politique, sociologie et droit public. Le Master prépare de façon privilégiée aux métiers de l’action publique.

Conditions d’admission

La première année du Master Politique et Action Publique constitue une suite logique, et est accessible de droit pour tout-e étudiant-e titulaire d’une licence de Science Politique ou d’une licence AES.

Objectifs pédagogiques généraux

Le master 1 Politique et action publique propose une approche de l’action publique prenant acte de la pluralité des acteurs et des niveaux d’interventions impliqués : acteurs publics bien sûr (Etat, collectivités territoriales, établissements publics…), mais aussi organismes sociaux, associations, experts, tiers secteur, acteurs privés, qui interviennent à tous les niveaux de gouvernement, du local au supranational. Plusieurs enseignements généralistes issus de différentes perspectives disciplinaires (science politique, sociologie, droit, histoire) visent à faciliter cette appréhension du fonctionnement contemporain de l’action publique (ex. Analyse des politiques publiques, Elections et opinion, Politiques européennes, Politiques sociales, Politique de la ville, Sociologie de l’action associative…).  

Les étudiant-e-s du Master 1 Politique et action publique doivent faire preuve de leur capacité à mettre en perspective le fonctionnement contemporain de l’action publique, en combinant une connaissance fine des dispositifs dans un certain nombre de secteurs clés constituant des débouchés privilégiés du Master (politiques sociales, politique de la ville, secteur associatif…) avec une démarche réflexive prenant appui sur les outils théoriques de la science politique et de la sociologie.

Poursuites des études possibles en sortie du master

Deux spécialités professionnelles sont proposées en deuxième année de master :

  • Conduire et Evaluer les Politiques Publiques (CEPP).
  • Conseil aux Collectivités Territoriales en matière de Développement Durable.

Le Master 2 « Coopération Internationale et ONG » constitue également un débouché possible de la formation.
Enfin, les étudiant-e-s peuvent postuler à des M2 plus spécialisés à Paris 13 ou dans d’autres universités en fonction de leur choix d’orientation professionnelle.

Principaux débouchés professionnels

Le Master prépare de façon privilégiée aux métiers de l’action publique, qui peuvent s’exercer sous différents statuts (fonction publique, contractuels) et dans une diversité de structures (collectivités territoriales, administrations centrales ou déconcentrées, établissements publics, organismes sociaux, associations, secteur privé…).

Exemples de débouchés professionnels : Collectivités territoriales, administrations centrales ou déconcentrées, établissements publics, organismes sociaux, associations, tiers secteur, cabinets de consultants. Concours administratifs catégorie A.
Exemples de métiers : Chargé-e de mission politique de la ville, chargé-e de mission développement durable, chargé-e de mission évaluation/communication/concertation