Master 2 Conseil aux Collectivités Territoriales en matière de Politique et de Développement Durable

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Descriptif

Le Master 2 Conseil aux Collectivités Territoriales s’adresse aux et à des professionnels qui souhaitent exercer des activités et des missions de conseil auprès des décideurs locaux en France et à l'étranger dans la perspective d’un développement durable du territoire. Il s’agit de former des professionnels du développement qui puissent aussi bien apporter leur compétence à une institution (Collectivité Territoriale, Agence de Développement, entreprise) qu'intervenir en tant que consultant auprès de ces institutions.

Apporter aux étudiants à la fois des concepts et des méthodes qui leur permettent de s'adapter aux différents contextes du développement notamment dans les pays du Sud.

Objectifs

 

  • Maîtriser les concepts de la sociologie et de l'économie du développement.
  • Maîtriser le cadre juridique du développement territorial.
  • Maîtriser les méthodologies de l'investigation sociologique et du pilotage de projet.
  • Inscrire le développement dans une perspective durable.
  • Élaborer un diagnostic territorial,
  • Définir des perspectives de développement durable et aider à la décision.
  • Identifier les ressources à mobiliser afin d’atteindre les objectifs  recherchés
  • Susciter et dynamiser des partenariats s’appuyant à la fois sur la mobilisation des ressources et l’application des procédures en fonction des enjeux locaux.
  • Accompagner les changements induits par le projet auprès des équipes et des services.

Conditions d’accès

Sont admis à se présenter aux épreuves de sélection (dossier et le cas échéant entretien avec un jury) :

  • Les titulaires du Master 1 mention Politique et Action Publique et les titulaires d’une première année de Master dans les disciplines comme la Sociologie, la Science Politique, le Droit Public, l’Économie, la Gestion, l’Histoire et la Géographie.
  • Les titulaires d’une maîtrise équivalente aux masters précédents (60 ECTS);
  • Les professionnels bénéficiant d’une V.A.E.